Opéra de Lille

 

Galerie Photo

 

Agence Belleville - Françoise Pétrovitch

saison 2018/19 - 2019/20

Les visuels des saisons 2018/19 et 2019/20 de l’Opéra de Lille ont été créé par l’artiste Françoise Petrovitch représentée par la Galerie Semiose, en collaboration avec l’Agence Belleville, Paris.


Françoise Pétrovitch élabore un univers de personnages, d’enfants et adolescents, travaillés au lavis et à la peinture à l’huile.
Il s’agit pour elle d’évoquer l’intimité, quel que soit le format du dessin ou de la peinture. « Si son art est tributaire de son époque, c’est-à-dire qu’il tient  compte des conditions de sa reproductibilité mécanisée, son horizon demeure celui de la peinture - et d’une peinture qui, si elle se joue  des frontières conventionnelles, outrepasse aussi les catégories temporelles» in François Michaud, Françoise Petrovitch, Paris, Semiose Editions, 2014.
Un bestiaire est aussi très présent et revient régulièrement dans son œuvre,  ces animaux réalisés en céramiques, n’ont parfois que des têtes, et lorsqu’ils ont un corps, ils sont représentés assis comme la série Lapin témoin (2013, 2015), ou la Sentinelle (2015),  et sont tout droit sortis d’un conte.
Françoise Pétrovitch livre un monde qui est familier sans en formuler  de commentaire, le caractère « entre-deux » traverse son œuvre, il s’agit de montrer sans nous livrer l’histoire dans son ensemble. L’artiste est attachée au livre et a réalisé plusieurs livres d’artistes, dont Ne bouge pas poupée avec Hervé Plumet et Radio-Pétrovitch. Elle a aussi réalisé des ouvrages pour enfants comme Tu t’appelles qui ? ou l’album de coloriage Color Me.
En 2008, une exposition lui est consacrée au Musée d’Art Moderne de Saint-Étienne, et elle investit en 2011 le Musée de la Chasse et de la Nature à Paris. En 2014, le musée des beaux-arts de Chambéry lui a consacré une exposition personnelle, et en 2015, le LAAC de Dunkerque l’a invitée à exposer en regard des collections du musée et du Frac Nord-Pas-de-Calais.
En 2016, plusieurs expositions monographiques lui sont consacrées. En 2015, elle représente la France dans l’exposition Organic Matters Women to watch au National Museum of Women in the Arts de Washington. Françoise Pétrovitch enseigne à l’école Estienne à Paris.
L’univers de Françoise Pétrovitch est onirique, recréant de manière poétique les référents des contes de l’enfance, souvent surdimensionnés, pour mieux se confronter au monde des adultes. 

http://francoisepetrovitch.com/
https://semiose.com

http://belleville.eu

Agence Belleville - Loren Capelli

saison 2016/17 - 2017/18

Loren Capelli est une jeune artiste grenobloise née en 1981. Après des études à l’École supérieure d’art d’Épinal, elle publie son premier album, L’Autre (texte Yves Couturier), en 2005 aux Éditions La Cabane sur le chien puis aux Éditions Passage Piétons (Le Petit Poucet, 2006), l’Esperluète (La princesse de cristal, 2008) et Thierry Magnier (Histoires d’un loup, 2009). Elle expose régulièrement son travail, travaille pour la presse internationale (New York Times). Ses techniques privilégiées sont le crayon gris, la gravure ou le stylo bille comme dans C’est Giorgio, son premier ouvrage au Rouergue qui marque sa rencontre avec Corinne Lovera Vitali.

https://lorencapelli.tumblr.com/

http://belleville.eu

Agence Belleville - Loren Capelli

Saisons 2014/15 - 2015/16

C’est en 2014 que les travaux de Loren Cappeli, artiste peintre et illustratrice française, et ceux de l’agence Belleville (Paris) se sont rejoints pour la création de visuels à destination de l’Opéra de Lille. (saisons 2014/15 - 2015/16) 

Loren Capelli est une jeune artiste grenobloise née en 1981. Après des études à l’École supérieure d’art d’Épinal, elle publie son premier album, L’Autre (texte Yves Couturier), en 2005 aux Éditions La Cabane sur le chien puis aux Éditions Passage Piétons (Le Petit Poucet, 2006), l’Esperluète (La princesse de cristal, 2008) et Thierry Magnier (Histoires d’un loup, 2009). Elle expose régulièrement son travail, travaille pour la presse internationale (New York Times). Ses techniques privilégiées sont le crayon gris, la gravure ou le stylo bille comme dans C’est Giorgio, son premier ouvrage au Rouergue qui marque sa rencontre avec Corinne Lovera Vitali.

https://lorencapelli.tumblr.com/

http://belleville.eu

Agence Element-s - Marikel Lahana - Silja Sallé

saison 2013-2014

Les visuels de la saison 2013-2014 de l’Opéra ont été réalisés par l’agence Element-s en collaboration avec Marikel Lahana et Silja Sallé, photographes.

Marikel Lahana est une photographe française.

Dégagée d’une capture de l’instant, ses images sont une remise en scène du perçu. Il lui importe de saisir en chaque personne sa difficulté propre à être. Le corps à lui seul capte et structure le visible, offrant à notre regard la « perfection indélébile de l’accident personnel » (M. Duras).
Sa photographie est granuleuse et tremblante, aux portes du trouble. Il s’agit de sa présence dans l’image. L’artiste, photographe et critique Dorothée Smith a écrit à son propos:
Utilisant l’appareil photographique comme un miroir sans teint, « désaturant ses portraits jusqu’à l’os », Marikel observe la manière dont ses modèles se constituent eux-mêmes comme démiurges de leur identité de sujet photographique.
En 2008, Marikel obtient la « Bourse du Talent » pour ses portraits et expose la même année au sein du Festival d’Arles, ainsi qu’à la BNF à Paris. En 2009, elle est Lauréate de la MJA (mission jeunes artistes). Depuis elle expose de par le monde : en Europe (Berlin, Reykjavik, Modène, Milan, Amsterdam, Lisbonne… ), au Canada (Toronto… ) et en Asie (Dali, Pingyao, Pekin… ).
Son parcours estudiantin inclus un post-diplôme en Images de synthèses et effets spéciaux aux Arts décoratifs de Paris ENSAD , un Master II en photographie à l’ENSP d’Arles, un cursus en photographie à l’Aalto University d’Helsinki TAÏK-UIAH, ainsi qu’un post-diplôme en Art Contemporain au studio du Fresnoy.
Marikel est publiée dans la presse (Les Inrockuptibles, Le Monde, Libé next, Télérama... ), réalise des images pour l’industrie musicale (ZZT, Label Dalbin, Naïve, Two Gentlemen, æon I outhere music… ) et enseigne à Sciences Po.
Membre du studio Hans Lucas

https://www.marikellahana.com/

Silja Sallé est une photographe-auteur islandaise. Elle travaille pour l’édition.


Agence Element-s
Direction artistique Jérôme Witz, Gilles Guerlet
http://www.element-s.fr/

Agence Element-s - John Lander - Willi Dorner

Saison 2012-2013

Pour la saison 2012-2013 l’agence Element-s représentée par Gilles Guerlet et Jérôme Witz (direction artistique, graphisme) et John Lander (photo) s’est associée à la Compagnie de danse Willy Dorner. 


John Lander photographe
Avant d’être photographe j’étais violoniste. Depuis le plus jeune age je faisais le grand écart entre musique et photo. En l’an 2000 j’ai laissé mon archet pour devenir assistant au Studio Rouchon à Paris. J’ai tout de suite adoré l’ambiance : assister les plus grands photographes (Rankin, Sarah Moon, Steven Meisel, Enrique Badulescu…) côtoyer des personnages plus grand que nature …(mon premier jour d’assistant j’assistais pour le prod Wonder Bra avec Adriana Karembeu !) et voyager le monde de long en large en apprenant le métier. J’ai fait mon book au fur et à mesure grace aux mannequins en voyage et aussi en collaboration avec les agences de mannequins à Paris et à Londres. Après 3 ans d’assistanat, et après avoir gagné le "Prix Mamiya/Profoto des Assistants Photographes" j’ai pris mon envol professionnel. Je débutais en meme temps que je me suis marié et mes premiers grands contrats sont arrivés en même temps que mes enfants. Je fais des photos de mode pour la presse française et internationale, de la pub, des catalogues, des portraits et parfois du reportage. Je trouve que j’ai le plus beau métier du monde et je m’en réjouis ! Désormais je vis à Aix-en-Provence et j’ai mon studio à Paris Bastille.

https://www.johnlander.com/

Willi Dorner chorégraphe

Le chorégraphe autrichien Willi Dorner a monté sa compagnie en 1999.
Il enserre les corps humains dans les recoins de son projet Bodies in Urban Spaces.
En plus de ses tournées internationales, Willi Dorner organise des événements depuis quelques années qui donnent l’occasion au public de vivre de nouvelles expériences dans leur quotidien. Ses armées de danseurs et de grimpeurs, portant des vêtements aux couleurs vives, envahissent les villes, rue, place, bâtiment et se fondent dans les espaces urbains. S’entassant dans les portes, les alcôves et tout écart qu’ils peuvent trouver dans les édifices publics, les danseurs de la compagnie ont envahi une multitude de villes qui ont été les scènes de spectacle des projets du chorégraphe : Autriche, Angleterre, France,  Norvège, Suède, Finlande et États-Unis.
L’intérêt est de voir réagir les gens dans la rue, entre étonnement et sidération, les danseurs s’installent de manière insolite et repartent aussi rapidement qu’ils sont arrivés.

http://www.ciewdorner.at

Agence Element-s
Direction artistique Jérôme Witz, Gilles Guerlet
http://www.element-s.fr/

Element-s - Pierre Mornet - Silja Sallé

saison 2009/ - 2010/11 - 2011/12

Les visuels des saisons 2009-2010, 2010-2011 et 2011-2012 de l’Opéra de Lille ont été créés par l’agence Element-s (Paris). Ils associent le travail de l’illustrateur français Pierre Mornet aux photographies de l’artiste islandaise Silja Sallé.

Pierre Mornet est un illustrateur qui a choisi de se consacrer à l’illustration après ses études de graphisme à l’ESAG.
Il travaille pour l’édition générale en illustrant des couvertures de romans (Folio, Denoël, Flammarion, Albin Michel, Le Seuil, J’ai lu, Pocket...) et l’édition jeunesse (Bayard, Syros, Actes Sud, Gallimard, Livre de poche, Hatier, Gautier-Languereau, Autrement…). Il expose aussi son ravail dans les galeries parisiennes. 

http://www.pierremornet.com/

http://www.element-s.fr/

Pascal Colrat, Philippe Lakits

Saison 2003/04 à 2008/09

Depuis l’ouverture en 2003 et jusqu’à la fin de la saison 2008-2009, les visuels de l’Opéra de Lille ont été créés par Pascal Colrat, photo-graphiste et l’artiste-typographe Philippe Lakits.


Pascal Colrat est né le 21 août 1969 à Paris. Après avoir fait l’École Supérieur des Beaux-Arts de Paris, il choisit très tôt comme support d¹expression l’affiche où l’image dans sa démultiplicité utilise des réseaux de diffusions variées et croise un public très large et populaire.

Pascal travaille ainsi pour différentes institutions culturelles et politiques ­Amnesty International, Act Up, Le Tarmac de la Villette, l’Opéra de Lille, la Scène nationale de Petit-Quevilly / Mont-Saint-Aignan, le Grand Théâtre de Lorient etc. ­. Par ailleurs, il exposera au Centre Georges Pompidou, en mai 2002, une importante série de diptyque, "Signes de la Biélorussie", résultats de son travail sur ce pays, ayant pour propos la dénonciation du drame de l’aprèsTchernobyl dans un climat post communiste fort. A l’opposé, son voyage à Los Angeles, grâce au prix de la Villa Médicis Hors les Murs, l’amène à réaliser une confrontation, toujours en diptyque, entre starisation extrême et violence dans les gangs.

http://www.pascalcolrat.fr


Philippe Lakits
graphiste typographe

Philippe Lakits, graphiste indépendant depuis 1990. Il a notamment co-fondé les ateliers Tamanoir et Verdet/Lakits et travaille sous son seul nom depuis 2002. Il a également collaboré à la conception et à la réalisation de projets pour les éditions Xavier Barral et l’agence Atalante. Ses principaux commanditaires sont : l’AFAA, la Ferme du Buisson, l’Opéra de Lille, Le Cube, le Centre Pompidou, les éditions de l’Œil, les Arts Décoratifs, Anne Willi, etc. Parallèlement à son activité de graphiste, Philippe Lakits est enseignant (ECV de Paris). Il vit et travaille à Paris.

go_top