Opéra de Lille

Romances sans paroles


07 déc. 2022

mercredi

Musique de chambre


Romances sans paroles

Partager Partager

mercredi


 1h
 D
Tarif plein 10 € | Tarif réduit 8 € | Tarif réduit 2 5 €
Calendrier 07 déc. 18h00
Partager Partager

Présentation

La mélodie a besoin de poètes… mais les poètes aussi ont besoin de mélodies : c’est inspiré par Mendelssohn que Verlaine a écrit ses fameuses Romances sans paroles « ainsi dénommées pour mieux exprimer le vrai vague et le manque de sens précis projetés ».

Ces muettes ritournelles font ici l’objet d’un moment délicat, porté par deux musiciennes de L’Instant donné, la pianiste Caroline Cren et la violoniste Saori Furukawa. Hormis l’œuvre de Mendelssohn, on retrouvera celle de Fauré (adorée par Marcel Proust), mais aussi Schubert, ou des compositions contemporaines de Heinz Holliger.

Oscillantes berceuses ou gondoles chaloupées, tous les mouvements sont bons pour aimer au-delà des mots.

Lire plus

Programme 

Gabriel Fauré (1845–1924)
Romances sans paroles, op. 17, n° 3
pour piano

Felix Mendelssohn (1809–1847)
Lieder ohne Worte, op. 62, n° 5, « Venetianisches Gondellied »
pour piano
Sonate en fa mineur, op. 4 : 1er et 3e mouvements
pour violon et piano

Heinz Holliger (né en 1939)
Lieder ohne Worte II :
– « Frühlingslied » (n° 1)
– « Intermezzo II » (n° 4)
pour violon et piano

Felix Mendelssohn
Lieder ohne Worte, op. 38, n° 6, « Duetto »
transcription pour violon et piano de Friedrich Hermann

Franz Schubert (1797-1828)
Schwanengesang (Le Chant du cycgne), D.957, n° 12, « Am Meer » (« Au bord de la mer »)
transcription pour piano seul de Franz Liszt

Heinz Holliger
Lieder ohne Worte II, « Berceuse matinale » (n° 7)
pour violon et piano

Distribution

L’Instant donné
Saori Furukawa
violon
Caroline Cren piano

Lire plus

Vous aimerez aussi